Les livres
sur Constantine

 

Constantine ne pouvait qu'inspirer les auteurs. Je vous propose une sélection d'ouvrages  parlant de la ville.
Je ne sais si ces livres sont encore disponibles, mais je vous indique leurs références.
A voir donc avec votre libraire préféré ou le bouquiniste du coin ...

 



Même la "Bande Dessinée" a évoqué Constantine.
Voir d'autres vignettes de la même bande dessinée

• • •

Librairie et éditions Média-Plus Algérie

• • •

Agrandir page de garde Constantine
Voyages et séjours
Louis Régis

Éditions Calmann Levy
1880
344 pages
Téléchargeable au format PDF (11 Mo) sur le site de la Bibliothèque Nationale de France : http://gallica.bnf.fr/ ; (domaine : géographie -voyages -identifiant N° 39679)

Journal de voyage, ou plutôt de séjour, de cette auteur féminin (comme son nom ne l'indique pas) à la fin du XIXème siècle.

Constantine & sa région
Voyages et séjours
1879
Louis Régis
Préface Kamel Filali

Réédité en janvier 2005.
Publication de LERSHMM
Université Mentouri - Constantine
180 pages

 


Constantine , son passé , son centenaire 1837-1937

Editions Braham, Constantine
1937

490 pages
Disponible sur le site de la BNF

Recueil des notices et mémoires de la Société Archéologique de Constantine depuis 1853.

 


Agrandir

CONSTANTINE
A.Berthier et R. Goossens

Imprimerie du Sud. Toulouse
1965


"Avant tout, Constantine est une cité qui a son âme, ses traditions et un passé prestigieux. Elle est un haut lieu d'élection pour unir les hommes dans un même amour d'une petite patrie promise à un grand destin.[...]
Les dictons populaires sont les plus propres à définir en termes frappants le caractère profond d'une localité. A Constantine a été appliquée l'expression arabe " bled el haoua ", ce qui signifie à la fois " cité aérienne ", " cité du ravin " et " cité des passions ". En trois mots chargés de sens se trouve admirablement rendu ce qui fait l'originalité de Constantine son site étrange qui, suivant la saisissante comparaison d'Alexandre Dumas, est " semblable à l'île volante de Gulliver ", et une population ardente dont les explosions ne doivent pas faire oublier la vie quotidienne."


Conrad le Sicilien
Mireille Adment

Roman - Prix Bleu 1984 (Prix littéraire créé par Radio Bleue)
Robert Laffont
1984
200 pages

" « Et Lucia m'a raconté des histoires, des histoires du patio...»
C'est en effet de Lucia, sa belle-mère, que Mireille Adment tient tous les personnages qui peuplent ce livre - et d'abord Conrad, le père de Lucia - et leur histoire. Si elle a su les faire revivre avec tant de vérité et d'émotion, et recréer avec tant de justesse la vie des petites gens de Constantine, c'est qu'elle a vécu longtemps dans cette ville singulière de l'Est algérien où ses parents étaient instituteurs. Ainsi tout est vrai dans ce récit, et c'est par là que, profondément, il nous touche."


Michele_Biesse.jpg (106021 octets) CONSTANTINE
La conquête et le temps des pionniers
Michèle Biesse-Eichelbrenner

A commander directement auprès de l'auteur
Michèle Biesse-Eichelbrenner
7, rue du Puits
94240 - L'Hay-les-Roses
208 pages 25x17,5

De la conquète en 1837 au début du XXe siècle en passant par la construction des quartiers nouveaux, tous les évènements sont rapportés dans cet ouvrage fortement documenté et illustré de plus de 150 photographies et cartes postales anciennes.


Berechit
Rolland Doukhan

Roman
Denoël
1991
368 pages 14x20,5

Joseph Aouate est un Juif de Constantine. Il est très attaché à sa terre natale comme il est profondément attaché à la culture juive, sans être croyant. Il perdra son frère Daniel, sa femme Sarah qu'il adorait et sa fille Ruth âgée de 17 ans qui était toute sa vie. Cette dernière perte sera à la fois un tournant décisif de sa vie et le prétexte pour lui de revenir sur sa vie, celle de sa famille et de sa femme.


m_benzeggouta.jpg (81452 octets) CIRTA - CONSTANTINE
de Massinissa à Ibn Badis
Trente siècles d'histoire
Tome 1 (Tome 2 à paraître)
Maâmar Benzeggouta

1998
254 pages 23x15,5


« Se mit à germer en moi l'idée d'écrire « mon Histoire » de Constantine, de faire pendant aux E. Mercier, G. Marçais, Fagnan... qui, tout en étant, au demeurant, de « grands historiens », l"ont observée (l'Histoire de Constantine) avec des yeux paternalistes et ce penchant inné chez tous ceux qui viennent de l'autre côté de la mer, à se considérer, sans aucun état d'âme, en terre conquise. Eh bien, je vais tenter d'écrire l'histoire de cette ville avec mes yeux d'Algérien, de Musulman, de Constantinois ! »


Agrandir CONSTANTINE
Alain Sèbe

Éditions l'Harmattan
janvier 1999

104 pages 15x21

Recueil de cartes postales anciennes, environ 150 vues, et journal de voyage de 1892.
Ces cartes postales datent pour la plupart de la fin du 19ème et du tout début du 20ème.


Agrandir de CIRTA à CONSTANTINE de 1836 à 1962
Ouvrage collectif

"ACEP ENSEMBLE" Éditeur
130, avenue de Palavas
34070 - Montpellier
(ne semble pas disponible en librairie)
janvier 2001
272 pages 21x29,7

Cet ouvrage présente la ville de Constantine sous tous ses aspects, historique, géographique, humain ...
De très nombreuses illustrations (photos, cartes postales) et des textes décrivant les différents quartiers de la ville avant 1962.
Indispensable pour tous ceux qui veulent retrouver la ville et son ambiance.


Agrandir Mémoire en Images
CONSTANTINE
Teddy Alzieu

Éditions Alan Sutton
août 2001
128 pages 23,5x16.5

Collection de 200 clichés et cartes postales classés par thèmes et largement commentés.


Agrandir Soleil perdu sous le pont suspendu
Une enfance à Constantine
Guy Bensimon

Éditions L'Harmattan
octobre 2001

236 pages 21,5x13.5

Né à Constantine en 1927 le docteur Guy Bensimon tente de décrypter le mirage de sa petite enfance dans cette ville unique.


Agrandir Mémoire de la chair
Alham Mosteghanemi

Éditions Albin Michel
20 août 2002

332 pages

Mémoires de la chair, récompensé par le prestigieux prix Naguib Mahfouz et le Prix Nour de la meilleure œuvre féminine en langue arabe, est, plus qu'un roman, un hymne à une ville perdue. Constantine, Ksantina, Cirta, la Cité des Ponts, le Rocher... autant de noms qui chantent la cité adulée et blessée, symbole d'une Algérie meurtrie par des années de guerre et le tragique échec des idéaux révolutionnaires de l'indépendance. Khaled, l'ancien moudjahid, a choisi l'exil. Mais à Paris, où il est devenu un peintre célèbre, une femme le rappelle à son passé : Hayat, la fille de son ancien chef de maquis, qu'il a connue lorsqu'elle n'était qu'une enfant. Tendre et violente, enjôleuse et insaisissable, Hayat s'offre à Khaled pour mieux se dérober. Comme Constantine, elle porte en elle le deuil de ses proches et la douleur des amours défuntes, inscrites, dans sa chair, en lettres de feu.
" J'ai pris un immense plaisir à la lecture de ce livre magnifiquement écrit. " NAGUIB MAHFOUZ, prix Nobel de littérature.


emeutes1934.jpg (47723 octets) Les émeutes de Constantine - 5 août 1934
Robert Attal

Éditions Romillat (Terra Hebraïca)
26 août 2002
213 pages

" Le 5 août 1934 un pogrom déferle sur Constantine et ses environs.
Témoin et victime du drame, Robert Attal reconstitue l'implacable dialectique de la haine qui conduisit une population musulmane exaspérée par la sujétion coloniale à succomber à l'intoxication anti-juive. "


livrefechner.jpg (33093 octets) Souvenirs de là-bas, Constantine et le Constantinois
Élisabeth Fechner

Éditions Calmann-Lévy
octobre 2002

Élisabeth Fechner est partie en quête des souvenirs des Constantinois. Le 93ème département français des années 1950 revit en noir et blanc dans son recueil. Un album de photos au charme désuet qui montre la juxtaposition des cultures dans l'Algérie colonisée.
Afrik.com


La FRANCE à CONSTANTINE

Derniers livres ! La collection ne sera pas rééditée.

PROFITEZ DU NOUVEAU PRIX DES 3 VOLUMES :
Seulement 130 €, la collection complète

Bon de commande en pdf

Agrandir La FRANCE à CONSTANTINE de 1837 à 1900 (Tome 1)
Jacques Gatt


A commander directement auprès de l'auteur :
Jacques Gatt
18, place Saint-Denis
34000 - Montpellier
Parution novembre 2002
320 pages 23.5X32

Un livre d'images exceptionnel.
Près de 1000 photos, illustrations et cartes postales, qui retracent et nous font redécouvrir la naissance de Constantine, Ville française.

France a Constantine2.jpg (54899 octets) La FRANCE à CONSTANTINE de 1901 à 1935 (Tome 2)
Jacques Gatt

Parution avril 2003
288 pages 23,5X32
Voir ci-dessus pour les commandes.

Ce livre comprenant près de 1000 illustrations, relate la période de 1901 à 1935 entièrement consacré à M. Émile Morinaud, qui fut Maire de Constantine pendant plus de 34 ans. Ce grand bâtisseur a su transformer la ville.

FranceaConstantine3_petit.jpg (24494 octets) La FRANCE à CONSTANTINE de 1936 à 1962 (Tome 3)
Jacques Gatt

Parution décembre 2003
288 pages 23,5X32

Voir ci-dessus pour les commandes

Tout aussi intéressant et documenté que les deux précédents ouvrages.


Itineraires de culture.jpg (58178 octets) Constantine itinéraires de culture 1962-2002
Sihem Berrahal et Abdellali Merdaci


Collection Oeuvre ouverte
Éditions Simoun
2003
162 pages

Quatre décennies après l'indépendance, le champ culturel constantinois s'est notablement transformé, à la mesure de nouvelles situations historiques. Au-delà d'un bilan qui reste toujours difficile à établir, cet ouvrage en propose une recension principaux acquis et des acteurs.


moineauxmurette.jpg (60944 octets) Constantine et les moineaux de la murette
Najia Abeer

Roman
Éditions Barzakh, Alger
janvier 2003
202 pages

Ce livre est maintenant distribué en France par :
SERVEDIT
15, rue Victor Cousin
75005 Paris
Tél: 01 44 41 49 35
Fax: 01 43 25 77 41
servedit1@wanadoo.fr

Évocation des moments d'insouciance, du temps de l'innocence sur fond de guerre d'Algérie, son récit, tissé de réminiscences, prend aussi parfois une vraie dimension documentaire, mentionnant les métiers disparus, les quartiers et traditions, la bigarrure propres à cette ville.

Quelques commentaires


Le voyage à Constantine
Letrre ouverte à quelques amis algériens sur la vie quotidienne dans leur pays.
Jean-Jacques Salvetat

Éditions l'Harmattan
2003
242 pages

2003, l'année de l'Algérie. Aura-t-elle une suite ?
Des relations nouvelles se noueront-elles avec un peuple algérien courageux et ami ? Au-delà de toute politique, de toute crainte irraisonnée, de tout préjugé ? Voici le témoignage de la dignité et du courage d'un peuple chaleureux que l'auteur n'a jamais cessé d'aimer et de fréquenter.


CONSTANTINE : une ville, des héritages
Sous la direction de F.Z. Guechi

Recherche
Éditions Média-Plus, Constantine
2004
232 pages

Fruit du travail de plusieurs chercheurs et universitaires de l'université Mentouri de Constantine.
"Sous trois approches et deux volets, la ville de Constantine est appréhendée comme héritage. En premier lieu une approche par les noms. Dans un deuxième temps à partir des institutions et en troisième à travers l'urbanisme et l'architecture."


La Ville imprenable
Une histoire sociale de Constantine au 18e siècle
Isabelle Grangaud

Essai
Éditions de l'EHESS, 1er mai 2002
Éditions Média-Plus, Constantine, 2004
368 pages

Cet ouvrage sur la ville de Constantine au XVIIIe siècle propose l'une des rares études d'histoire sociale de l'Algérie ottomane. L'enquête prend son point de départ dans l'aventure politique surprenante et énigmatique du gouverneur de cette ville, Sâlah Bey (1771-1792). Personnage mythique aujourd'hui encore, auréolé des fastes de l'époque ottomane, il devait connaître, dans des conditions confuses, une fin brutale dont les conséquences sur le destin de la cité restaient à évaluer.


Constantine au loin
Robert Attal

Récit
Éditions Romillat
2 juin 2004
280 pages

Cet ouvrage restitue une époque, l'Algérie des années trente ; une ville, Constantine ; et une enfance, celle de l'auteur. Sous le pittoresque du propos, on y découvre, comme la violette sous la mousse, la fraîcheur et la tendresse.


Secrets d'enfance
Algérie 1942-1962
Claude L'HELAOUËT
Préface de Antoine-Jean LEONETTI

Éditions du Losange
2004
232 pages

Au fil des chapitres, l’auteur évoque le pays de son enfance et de son adolescence. Il entraîne son lecteur de El-Milia à Constantine, de Bellaa à Sétif, en passant par Mezloug, Guellal, Kerrata, Djidjelli et Bougie. Le regard qu’il porte sur les lieux, les hommes et les femmes, les événements qui ont marqué sa jeune vie, est tendre et d’une grande lucidité. On comprend bien, à le lire, les raisons de ses regrets devant le déroulement de l’histoire de l’Algérie. Mais également comment et pourquoi ce qu’on qualifie d’« événements » a façonné une personnalité généreuse et attentive.

En savoir plus


Vis l'instant et oublie-le
Algérie 2003
Bonnie Allaoua

Éditions Bénévent
mars 2005
160 pages

Fellag a dit :
Dans les autres pays, quand on arrive au fond on remonte mais nous les Algériens quand on arrive au fond on creuse.

Ce livre ne parle pas de Constantine en particulier, mais il est destiné à soutenir l'action de l'association "Les Chemins des Hommes". Les revenus de ce livre serviront à financer ses activités humanitaires en direction des personnes nécessiteuses de Constantine.

En vente chez Alapage.fr, Fnac.fr, aux Editions Benevent et en Suisse aux Editions Payot.


Raconte-moi Constantine
Olga Cardinale

Mémoires
Éditions Le Manuscrit.com
juin 2005
274 pages

Possibilité d'achat ou de téléchargement au format pdf à l'adresse :
http://www.manuscrit.com/catalogue/textes/fiche_texte.asp?idOuvrage=4194


Vertiges
Catherine Poncin
Préface Nourredine Saadi

Photographies
Filigranes Editions
octobre 2005
45 pages 24,5X22

"De Constantine en Algérie, Catherine Poncin précipite dans l'univers abyssal des gorges du Rhumel, des silhouettes de femmes. A partir de photographies d'archives d'une collection particulière - suivant sa démarche 'de l'image, par l'image'-  elle irradie les corps, les 'dévoile' et les traverse. In situ, elle explore le site géologique, photographie, arpente, suit le cours de l'oued, met en regard. D'autres corps apparaissent alors qui s'associent au minéral sans cependant s'y confondre. Les saisons se succèdent - les eaux se déversent d'écoulements subtiles en torrents abondants. Elle propose aux Constantinois de transcrire anecdotes et mythes. les fragmente et les met en pages. Elle nous donne à voir par la photographie ce qu'au travers des failles dissimulent les voiles."


Armorial des communes de l'Algérie française
Nicolat Vermot et Jean-Paul Fernon

Mémoire de notre temps
Livre disponible pour Noël 2005
234 pages 17X24

Les éditions "Mémoire de notre temps" publient un grand nombre de livres consacrés à l'Afrique du Nord et en particulier quelques ouvrages sur Constantine :
- Constantine au passé
- Constantine dans la tourmente
- Les environs de Constantine
- Promenade à Constantine

Pour tous renseignements :
Mémoire de notre temps
Le Belvédère F1 - avenue Marius Carrieu 34080 Montpellier


Bab El Kantara
Najia Abeer

Éditions Apic - Alger
octobre 2005
222 pages

Seconde partie de sa trilogie consacrée à Constantine, ce sera également son dernier ouvrage, puisque Najia Abeer nous a quitté quelques jours après la parution de ce livre.

Quelques commentaires


Constantine, citadelle des vertiges
Madjid Merdaci, photos Kouider Metaïr

Co édité par Edif 2000, Media-Plus et Paris Méditerranée
octobre 2005
192 pages 21X27 - 200 photos

Ville des ponts, des musiques et d'un certain art de vivre, Constantine mérite d'être revisitée. Les auteurs s'attachent non seulement aux lieux et aux sites, mais aussi aux personnalités constantinoises de la politique ou de la culture (Berthier, Ben Badi, Benjelloul, Toumi, Raymond, Malek Haddad, Atlan...)


Qacentina - Chronique constantinoise
R. Ressier

Éditions Publibook
2005
333 pages 22.5X14
Téléchargeable sur publibook.com

R. Ressier nous entraîne ici dans une aventure initiatique où sens et sensations se découvrent d'un coup, dans un cadre magique, exotique, mystérieux. Il dépeint avec un réalisme subtil le décor et les mentalités, soulignant minutieusement les moindres mouvements de l'atmosphère dans des descriptions envoûtantes. Un roman tout en finesse.


Cinq dans les yeux de Satan
Hamid Ali-Bouacida

Nouvelles
Casbah Éditions, Alger
mars 2006
Prix Fondation Mohamed Dib 2006
127 pages

"Avec ses 17 nouvelles aussi fantasques qu'imaginatives, l'écrivain nous transpose dans un univers de fiction où farfadets, lutins sont prêts à bondir à partir d'un monde onirique. Ces nouvelles, puisées de la réalité pour certaines, relatent la démesure et les turpitudes de la vie. D'autres histoires plus affriolantes où l'imaginaire a une place prépondérante étonnent par leur aspect fantasmagorique. Versé dans le sensationnel, le fabuleux, ces sagas comme «La statue» , «Lettre à mon psychiatre» , ou «La boucherie du coin» dépassent, par leur singularité, les rives de l'entendement pour s'inscrire dans le fictif."
Kheïra A.

En savoir plus


Constantine - Cité antique et ville nouvelle
Marc Cote

30 figures,
8 textes d'auteurs ayant décrit Constantine dont : Kateb Yacine, Isabelle Eberhardt, Guy de Maupassant, Benjamin Stora, Najia Abeer
Éditions Média-Plus
avril 2006
122 pages - 15,5 X 23,5

Devenue une grande ville, Constantine éclate aujourd'hui dans son site. Sa croissance spatiale impliquait des solutions audacieuces.
Ainsi, cette cité antique vient de donner naissance dans son voisinage à une autre ville : la ville nouvelle de Ali Mendjeli. Côte à côte, à 15 km de distance, la ville de l'an -500 avant JC, et la ville de l'an 2000, la cité pétrie d'histoire et l'épure sortie des bureaux d'architectes.
Quel type de rejeton a crû à l'ombre de la vieille cité ? Quel visage prend cette création du 21ème siècle ? Il y a là un cas particulièrement intéressant à analyser. C'est l'objet de cet ouvrage.


Constantine - Le cœur suspendu
Robert Attal

CREAC Histoire - Éditions L'Harmattan
juin 2006
184 pages - 13,5 X 21,5

L'enfance de Robert Attal a été marquée par une tragédie: l'assassinat de son père sous ses yeux pendant les émeutes raciales de 1934. Réfugié avec sa mère et sa sour dans le quartier juif de Constantine, il parle avec pudeur et humour des jours heureux et malheureux d'une population discriminée. Il raconte la guerre avec les lois antisémites de Vichy qui provoquent la stupeur, le désarroi puis l'organisation de la solidarité du ghetto. C'est enfin l'explosion de joie à l'arrivée des Alliés. Attal nous fait revivre la vie de son quartier, avec ses odeurs, ses couleurs, ses bruits et ses passions et ses drames. Dans la tradition des auteurs juifs qui utilisent la dérision pour tolérer l'insupportable, il parle avec drôlerie, de sa jeunesse, de l'école, de ses amis et des filles qui l'ont beaucoup tourmenté. Et c'est encore la guerre dont la phase finale fut très violente à Constantine. C'est alors le départ douloureux, massif et définitif des Juifs de Constantine, enracinés pourtant dans l'histoire millénaire de l'Afrique du Nord.

Un livre superbe écrit dans une langue claire, riche, sobre, imagée et poétique.



Couverture complète

Guide d'Algérie
Paysages et patrimoine

Marc Cote

Deuxième édition
É
ditions Média-Plus
octobre 2006
404 pages

Disponible en Algérie


Du soleil à l'ombre (Roman)
Gisèle Clauzel

Éditions Bénévent
2007
90 pages - 15 X 21

Du soleil à l'ombre relate une belle histoire d'amitié entre des hommes de race différente. Une amitié qui prit naissance sur les bancs de l'école en Algérie, leur terre natale. Des années plus tard, la guerre ne réussit pas à entamer cette grande et sincère affection. Mais Nordine paiera sa fidélité au prix fort! Seul le hasard permettra à Victor de retrouver Farid à la prison de la Santé, à Paris, où ils sont incarcérés. L'un pour avoir tenté de défendre son pays, Quand à l'autre..... Après bien des péripéties, seule la mort mettra un terme à leur relation amicale hors du commun.


L'Algérie illustrée
Marcel Gori

Editions Campanile
2008
268 pages - 22 X 30

Cet album de souvenirs enchantera tous ceux qui gardent intact les images de leur pays. La première partie retrace toute l'histoire de l'Algérie depuis les Phéniciens jusqu'au départ des Français.
L'auteur nous invite ensuite à un pélerinage dans les trois départements, l'Algérois, le Constantinois, l'Oranie ainsi que dans les Territoires du Sud.
De très nombreuses photos et cartes postales anciennes, dont certaines datent de la fin du XIX ème siècle, illustrent cet ouvrage.

Environ 1/3 de ce livre est consacré à Constantine et au Constantinois.


Les racines et les feuilles
Josy Adida-Goldberg

1998

"Les Racines et les feuilles retrace, sous forme de chronique l'histoire de ma famille, depuis l'arrivée à Constantine de mon ancêtre Salomon Adida, au milieu du 19ème siècle, jusqu'à mon départ d'Algérie, en 1961. Cet ouvrage est illustré par une série de photos."
Sélectionné par un groupe de lecture pour être lu par un public plus large. J'ai donné mon autorisation pour qu'il soit confié à la Médiathèque de Villeurbane.

La main nue
Josy Adida-Goldberg

2002

Je n'y retrace pas simplement le récit d'une transhumance depuis la ville de Constantine où je suis née en 1929, jusqu'à Paris où je vis actuellement, mais j'offre aussi le voyage que chacun de nous fait depuis les rives de la jeunesse jusqu'à celles de l'âge mur. Livre également illustré par des séries de photos.

Ces deux livres peuvent m'être commandés directement soit par mail à josy.goldberg@gmail.com, soit en écrivant à Josy Adida-Goldberg 25 rue Duméril 75013 Paris Le coût de chaque livre est de 14 euros (port compris).

Les deux pères
Josy Adida-Goldberg

Editions Orizons
2008
316 pages
Avant-propos de Benjamin Stora

Dans la première partie de Les deux pères, Josy Adida-Goldberg retrace, sous forme de chronique, l'histoire de sa famille, depuis l'arrivée à Constantine de son ancêtre, juif tétouanais, Salomon Adida, au milieu du 19 e siècle, jusqu'au départ d'Algérie de la famille en 1961. On y trouve des morceaux d'histoire captés par l'enfant et la jeune fille.
Dans la deuxième partie, elle retrace la relation d'une transhumance depuis Constantine, en passant par Strasbourg puis Paris. C'est aussi un voyage commun au genre humain : de la jeunesse à l'âge mûr, son lot de contingences et d'interrogations.
Dans la troisième partie, enfin, elle donne la parole à son mari défunt. Elle essaye, avec l'émotion que l'on pressent, de lui faire dire ce qu'il s'est obstiné à taire.

Article paru dans Var Matin le 10 août 2008
Article paru dans "Les nouvelles de l'IRCANTEC (N°52-Juin 2014)

Lettres à mon père
Josy Adida-Goldberg

janvier 2016
Publié à compte d'auteur

Mis en ligne avec l'aimable autorisation de l'auteure (format pdf)



Cliquez pour voir la couverture complète

Constantine et ses romanciers
Nedjma Benhachour-Tebbouche

Essai
Editions Media-Plus
2008

[...] "Les manières romanesques d'écrire Constantine sont à l'image de la diversité des parcours individuels ; des projets idéologiques ou littéraires et, parfois, du talent de ses romanciers. Ceux-qui, comme, Kateb Yacine, Malek Haddad, Rolland Doukhan, Noureddine Saadi sont des natifs de la ville ; ceux qui y furent marqués suite à un vécu familial, tel Rachid Boudjerra, ou lors de séjours épisodiques - Tahar Ouettar, Rachid Mimouni." [...]



Cliquez pour voir la couverture complète

Pays, paysages, paysans d'Algérie
Marc Côte

Editions Media-Plus
2008

Le présent ouvrage est le fruit d'une longue familiarisation avec les campagnes algériennes, l'aboutissement de 25 années de recherches, le cumul d'une masse d'observations, enquêtes, levés, documents. Il a été mis en forme dans les années 1993-95, édité alors (CNRS, Paris 1996), mais non diffusé en Algérie. Il a paru nécessaire de le mettre à la disposition des jeunes générations.


Malek Haddad

Editions Média-Plus
juin 2008

A l'occasion du 30ème anniversaire de la disparition de Malek Haddad et pour marquer cet évenement, Média-Plus vient de rééditer ses trois romans.


Plus haut que l'aigle
Noëlle Negroni - Colonna de Leca

Edilivre - Editions APARIS
octobre 2008

Née à Constantine, Noëlle Negroni - Colonna de Leca est retournée dans son pays natal en janvier 2007 à l'occasion du démantèlement du cimetière de Sidi Mérouane, où reposaient encore des Corses partis de Cargèse.
L'expérience de ce retour aux sources, d'une grande intensité, a donné naissance à ce roman, plein de souvenirs, mais exempt de nostalgie.

Pour se le procurer on peut : - Téléphoner à édilivre au 01 44 90 91 10 -  le commander sur internet, sur les sites de : edilivre.com ou amazon.fr ou alapage.com


La maison du Sérail
Souvenirs polyphoniques d'une Algérie des années 1950
Djalila Dechache
Préface de Saïd Ould-Khelifa

Récit
Editions du Cygne
2008

La maison du Sérail est une quête sans cesse renouvelée, sans cesse questionnée, celle de l'histoire, des langues retrouvées afin de rassembler les morceaux d'une vie, de sa propre vie... pour exister.


Algérie. "Soyez les bienvenus"
Voyages de la Méditerranée au Sahara
Claire et Reno Marca
Le site des auteurs

Récit de voyage
Aubanel
octobre 2008

À travers un périple de 4 mois et une multitude de rencontres, Claire et Reno Marca sont allés à la découverte de l’Algérie d’aujourd’hui : une Algérie colorée, surprenante, fraternelle, chaleureuse, vibrante de générosité et riche d’une diversité culturelle infinie. Du charme désuet d’Alger la blanche et bleue aux verdoyantes montagnes de la Kabylie, des somptueuses immensités du Grand Erg occidental aux petites stations balnéaires d’Oranie, de la douceur mystérieuse du massif des Aurès à l’éclatante magie du célèbre Hoggar, l’Algérie est un enchantement permanent, et les Algériens accueillent partout le visiteur d’un indéfectible « Soyez les bienvenus ! ».

Bien sûr tout un chapitre est consacré à Constantine et sa région.


La brêche et le rempart
Badr'eddine Mili

Roman
Chihab Editions (Alger)
mai 2009
334 pages

La brèche et le rempart est un passionnant voyage dans la mémoire d'un quartier populaire de Constantine, Aouinet El Foul.


Constantine l'ensorceleuse
Jamel Ali Khodja

Roman
Editions Du Panthéon
septembre 2009
Roman déjà édité en 1976 au SNED (Alger) sous le titre "La Mante Religieuse"
122 pages

Roman décapant, Constantine l'ensorcelleuse ne laisse pas indifférent.

Personnage à part entière, la ville de Constantine y est décrite comme une créature organique, troublante, faite de chair et de sang.

 

Le temps suspendu
Jamel Ali Khodja

Editions Du Panthéon
septembre 2009
122 pages

Le temps suspendu est une suite de tableaux de la vie algérienne, et constantinoise, des premières années de l'indépendance. La guerre de libération est finie mais reste discrétement présente. Ce n'est plus la période française mais des Français sont là, vivant en bonne entente avec les Algériens. Le socialisme n'est pas encore arrivé. Temps intermédiaire, temps d'attente, temps suspendu.


La mémoire des mots
Dialecte, dictons, expressions, injures et chansonnettes de Constantine
Maurice Taieb

septembre 2009

[...]
Un abécédaire qui a traversé la Méditerranée pour maintenir le trait d’union entre les générations de nos grands ‘parents, nos parents, nous-mêmes, et nos enfants...
Tous ces petits mots un peu osés certes, mais o combien imagés et amusants, font partie de notre héritage constantinois.

Ce recueil n’a pas la prétention d’être une œuvre littéraire, ni d’être complet, il a le seul mérite d’exister, et surtout d’en rire …

Prix public : 15,00 € + Frais de Port
Commande par Internet : www.lamemoiredesmots.com
ou au par téléphone : 06 45 90 71 87


Cliquez pour voir la couverture complète

Constantine et sa région vues du ciel
Photos Yann Arthus-Bertrand
Préface Chérif Rahmani
Textes Marc Côte

Editions Media-Plus
2010

Saïd Yassine Hannachi (directeur des éditions Média-Plus) mediaplusalgerie@yahoo.fr

« Voir la terre à partir du ciel, c'est la découvrir une seconde fois. C'est ce véritable miracle qu 'a réalisé pour nous Yann Arthus-Bertrand, avec les présentes photos. Il a pu en 2004 survoler en hélicoptère l'ensemble du territoire algérien, et a présenté une première récolte dans son ouvrage Algérie (éd. la Martinière, 2006). Sont rassemblées ici 120 des vues concernant l'Est algérien. Beaucoup de thèmes, beaucoup d'approches photographiques sont présents. La préoccupation était de regarder les objets géographiques dans leur réalité, leur unité, leur beauté.
Nous commencerons par Constantine. Puis un circuit autour de la vieille métropole nous conduira, via Guelma, aux villes littorales, d'El Kala à Bejaia ; puis aux terres intérieures, du Sétifois au massif des Aurès. «Tout» l'Est algérien n'est pas présent dans ce volume. Un certain nombre de ses perles seulement...
Le photographe Yann Arthus-Bertrand a pris plaisir à fixer sur pellicules ces images splendides d'un pays qu'il ne connaissait pas. J'ai eu personnellement plaisir à les identifier, les sélectionner, et les commenter afin de les rendre encore plus vivantes. Vous aurez plaisir à les compulser lentement, en pénétrant dans l'âme de  chacune. C'est une autre Algérie que vous allez découvrir. »

Marc Côte


Mintaka 25 Constantine
Ahmed Boudjeriou

avril 2010
Deuxième édition enrichie

" C'est l'histoire de Constantine, cette ville insolite et énigmatique, avec son étonnante destinée de citadelle inexpugnable, qui selon la légende dût soutenir quatre vingt sièges, rarement conquise jusqu'en 1837. Quelques fois détruite elle a survécu jusqu'au 5 juillet 1962. [...]

Mintaka 25 : pour distinguer l'histoire de la ville et de sa Wilaya historique. "


4ème de couverture

Cirta Constantine, la capitale céleste
Abderrahmane Khelifa


Editions Colorset
janvier 2011
470 pages

« Cirta Constantine , la capitale céleste » est un livre qui a la prétention de raconter l’histoire du site de Constantine depuis l’époque préhistorique, sur les gorges du Rhumel, jusqu’à l’époque contemporaine en passant par la période numide et des royaumes berbères, l’époque romaine, vandale, byzantine musulmane, ottomane et française.
Le livre étudie aussi les religions pratiquées à Cirta Constantine ainsi que les communautés. Bien sûr les personnalités qui ont marqué Constantine y sont décrites.
La deuxième partie du livre a trait à la ville. Les restes encore visibles sont étudiés comme les restes de l’aqueduc, les objets entreposés dans le musée.
Bien sur les périodes musulmane et ottomane sont bien représentées avec les monuments comme les mosquées ou le palais du Bey. De même les monuments qui sont alentour participent à la connaissance de la ville.
Enfin les périodes coloniale et de l’indépendance montrent la transformation de la ville durant ces deux derniers siècles
Le livre est illustré par près de deux cents photos en couleur qui accompagnent le lecteur dans la compréhension de l’histoire de la ville.


L'Ange de Feu
Ahmed-Habib Laraba
(né à Constantine le 21 janvier 1952)

Roman
Editeur : L'harmattan
Collection : Lettres Du Monde Arabe
janvier 2011
192 pages

D'Arabie Saoudite en passant par l'Egypte pour se rendre en Algérie, l'Ange de Feu, élu de Dieu et assisté par les dix-neuf "" gardiens de l'enfer "", s'en prend aux systèmes sanguinaires de ces pays "" musulmans "". De Constantine, où il est né, à Jérusalem, il parvient à retrouver son ami d'enfance, un juif devenu rabbin : des échanges à bâtons rompus les transportent au coeur des hantises et des espoirs des derniers descendants d'Abraham. Lui révélant le secret des douze Commandements dont seuls dix nous sont parvenus, l'Ange de Feu bouscule la foi du rabbin profondément attaché à la tradition juive.

Video de présentation


Je reviens me chercher
Smaïn


Editions Michel Lafon
26 mai 2011
326 pages

"Smaïn signe une émouvante autobiographie

Les éditions Michel Lafon publient Je reviens me chercher , une autobiographie de Smaïn. L'auteur nous délivre une fine et touchante introspection.
Dans son livre Je reviens me chercher , Smaïn revisite ses années d'enfance et d'adolescence, ses années de construction de Constantine, en Algérie, à Paris. Un parcours initiatique inconscient qui a fait de lui au début des années 80,  malgré lui, le porte-drapeau d'un nouvel humour Black-Blanc-Beur."

La Bataille de Constantine 1836-1837
Abdelkrim Badjadja

Edilivre - Chihab Editions
11 juillet 2011
198 pages

Habituée aux euphémismes, l'historiographie coloniale avait qualifié les deux sièges de Constantine, de "Première" et "Deuxième expédition de Constantine". Cette manière de présenter les évènements, occulte l'existence d'une armée adverse, l'armée constantinoise sous le commandement de Hadj Ahmed Bey passe ainsi sous silence, les actes de bravoure et la résistance acharnée des Algériens face aux armées d'invasion, et minimise l'engagement populaire dans les combats de rue à Constantine.
Aussi, La Bataille de Constantine 1836-1837 démontre qu'il y a bel et bien eu une "bataille" à Constantine qui a opposé d'abord deux armées -chacune avec ses effectifs de cavaliers et de fantassins, son réseau d'agents de renseignements, sa stratégie et ses tactiques- et qui ensuite s'est prolongée dans les rues de Constantine avec la participation de la population : hommes, femmes et parfois même, enfants.

Lieux de naissance
Tome I - Le Pays d'avant
Raphaël Draï

Editeur : Michalon
février 2008
384 pages

Nous sommes en Algérie avant les « événements », alors que la tension monte et que la violence s'immisce dans la vie quotidienne. Nous sommes plus précisément à Constantine, une ville au paysage tourmenté, penchée sur un roc coupé en deux. Image ou destin ? C'est encore un pays d'enfance, une douceur de vivre, des acacias en fleurs, le miel de trois langues : le français, l'hébreu, et l'arabe. Mais cela n'est que la toile de fond, vivante, fébrile, d'une véritable saga qui raconte la construction d'un homme pendant la destruction d'un pays. Tout le sel du livre est là, bouleversant, parce que c'est la vie même, la nôtre - avec les émotions, les désirs qui naissent, les rivalités, les échecs, les amours, les amis auxquels on s'attache ou qui vous lâchent, ces strates qui s'empilent les unes sur les autres ; puis la guerre qui tue, l'Histoire qui gronde et réverbère les déchirements intimes du narrateur. Et ce narrateur c'est Raphaël Draï, qui raconte au fil d'une plume magnifiquement poétique la façon dont on grandit, dont on se réalise, à tâtons, les cahots de la vie, ses naissances successives, ses bifurcations si brusques - les drames et les résurrections. Le pays d'avant est bien une biographie, celle du fait de vivre, mais au-delà de soi, pour chaque jour s'en étonner.

Tome II - Les pays d'après

Editeur Michalon
juin 2009
400 pages

Raphaël Draï nous livre la suite de ses mémoires qu'il intitule « Les pays d'après ».
Quels sont ces pays, au nombre de trois ? La France, certes, cet « étrange pays dans mon pays lui-même » où il trouve refuge après l'exode de l'Algérie, et qu'il va parcourir au fil des ans et de sa carrière d'Aix-Marseille à Montpellier, de Nancy à Amiens, et à Paris (où il réside) ; mais aussi, en sioniste convaincu, Israël qu'il va tout autant parcourir mais sans jamais s'y installer ; et enfin, au terme d'un parcours, l' Algérie derechef, mais seulement dans son rêve et son échec

Tome III - Les pays d'en haut

Editeur Michalon
25 août 2011
398 pages

Dans Les Pays d'en haut, Raphaël Draï se limite plus à une narration événementielle. Un demi-siècle après son déracinement, il écrit son propre Deutéronome et revient sur le sens même de la vie qu'il lui aura été donné de vivre jusqu'à ce jour. Car Les Pays d'en haut sont ceux que l'on regarde non plus au loin mais en levant les yeux et qui vous font grandir humainement, intellectuellement et spirituellement.

Raphaël Draï signe avec ce troisième et dernier tome un récit littéraire et autobiographique.


Cheikh Raymond : Une histoire algérienne
Bertrand Dicale

Editions Générales First
Collection : Documents
20 octobre 2011
293 pages

Raymond Leyris, alias Cheikh Raymond, portait un nom français, était juif et chantait en arabe. Né à Constantine en 1912, il fut le maître incontesté de la musique arabo-andalouse. Dans ce genre musical remontant aux siècles lointains de la splendeur arabe de l'Andalousie, il atteignit des sommets inégalés d'érudition et de puissance créatrice. Le 22 juin 1961, Cheikh Raymond est abattu d'une balle dans la nuque sur un marché de sa vie natale. Son assassinat déclenche le départ des Juifs de Constantine. Arrivé en France, son élève Gaston Ghrenassia, guitariste dans son orchestre, fera carrière dans la chanson sous le nom d'Enrico Macias. A travers son enfance d'orphelin, sa vie de Juif pieux et d'érudit arabe, ce livre est une plongée dans le monde perdu du judaïsme algérien. Entre douceur de vivre, rigueur artistique, ferveur religieuse et violence politique, il nous raconte non seulement l'histoire d'un pays qui n'existe plus, mais aussi celle d'un pays qui aurait pu être...


L'adieu au rocher
Zahra Farah

Editions Média-Plus
2011
194 pages

Le roman se déroule à Constantine, avec pour toile de fond la Seconde Guerre mondiale.
Dans cette ville de l'Est algérien, agrippée à flanc de rocher, et où les traditions sont fortement enracinées, des femmes luttent contre l'adversité, chacune à sa manière. Malgré leurs dissemblances, elles ont toutes le sens du devoir et la fierté ancestrale des femmes « du Rocher ». C'est trois générations de femmes dont ce livre déroule l'histoire, avec leurs personnalités, leurs conflits et leurs souffrances : Zouïna, la mère intransigeante, Mouni, devenue par nécessité chef de famille, et Fella, la fillette mal acceptée par les siens.


Le dernier matin
Alain Amato

Editions Atlantica Séguier
5 janvier 2012
104 pages

1962-2012. Alors que l'Algérie s'apprête à fêter le cinquantenaire de son Indépendance, et qu'en France, les adeptes de la repentance et les révisionnistes de l'histoire de France vont accaparer l'attention des médias, les Français d'Algérie se doivent de témoigner du cinquantenaire de leur exode.
Ainsi Alain Amato propose cet ouvrage intitulé « Le dernier matin », qui retrace, sous forme de récit romancé, les derniers moments passés à Constantine par un Français d'Algérie, sur lequel l'auteur a catalysé les souvenirs vécus par les membres de sa famille, au moment de l'exode de 1962.
Écrit avec simplicité, enlevé, poignant, bien vu sans être pleurnichard. Tout y passe : on voit battre le coeur du héros et se dérouler ses souvenirs avant l'exil définitif. C'est un témoignage précieux sur cette période dramatique. Comme le souligne Albert Bensoussan dans sa préface : « ... le récit d'Alain Amato nous restitue une émotion intacte et nous rafraîchit heureusement la mémoire sur ce qui fut l'Algérie heureuse. »


Couveture complète

Comment j'ai tué le consul
Anne Châtel-Demenge
(née à Constantine en 1943)
anne.demenge@gmail.com

Editions de l'Aube
mars 2012
232 pages

Du consul Deval, qui reçut en 1827 le fameux « coup d’éventail » censé avoir déclenché la conquête de l’Algérie, à un grand banquier irlando-américain ou encore un peintre officiel de la Marine, sa quête entamera les certitudes de racines idéalisées. Affranchie du poids d’un roman familial emblématique de la colonisation, elle nouera des amitiés algériennes, actualisées par la commémoration du cinquantenaire de l’indépendance.
Un récit autobiographique riche, alerte, et souvent teinté d’humour, nourri d’un immense travail d’archives, dans lequel chacun trouvera son plaisir au gré de sa sensibilité.


Constantine
Repères
archéologiques et arts décoratifs
Ali Bettoutia

Edilivre (Achat en ligne)
19 décembre 2012
178 pages

Perchée sur un nid d'aigle, Constantine est une ancienne ville romaine, qui contemple, de ses hauts remparts, les profondeurs de ses falaises encombrées de vertiges et de mélancolies, noyés dans la beauté de ses lumières. Les poètes dans l'ivresse des chants lyriques ont décrit avec force et passion la beauté de ses charmes, pierre précieuse scintillante de mille feux dans la profondeur des ravins. Elle nous livre à la mélancolie des anciennes conquêtes, courtisans, rois, princes, tourmentés dans leurs passions éphémères. La beauté de ses sites arbore avec élégance la présence des anciennes civilisations. On se découvre et on tire sa révérence devant Constantine. Ses prétendants ont usé de leurs charmes et, malgré les tirades des arcanes du pouvoir, elle garde encore notre patrimoine séculaire. Ville cosmopolite, trait d'union de plusieurs communautés, ils s'attachèrent avec sagesse aux privilèges de l'harmonie, grandeur de la paix sociale, symbole de la civilisation.


Constantine Hier et Aujourd'hui
(sans relation avec mon site malgré son titre. SG)
Jean-Pierre Hollender


Edition « Mémoire de notre temps »
"Temple du soleil" E 452
284 rue Frédéric Mistral
34280 La Grande Motte
Tel : 0678758314
Réédition novembre 2012
Format A 4 , 120 pages, 25€

Constantine: Histoire illustrée de l’origine à l’an 2000


Les richesses secrètes de la vieille ville de Constantine
Jeanne Karaali-Thibault

Araja Editions
juin 2013

Un nouvel ouvrage dédié à cette cité bimillénaire, écrit mais jamais édité du vivant de son auteure, Jeanne Karaali-Thibault.
Ce livre d'une ancienne professeure à l'annexe de l'école des beaux-arts de Constantine sera mis "pour la première fois en vente" en marge d'une exposition artistique collective prévue au Théâtre régional de Constantine, a précisé Abdelouahab Karaali dans un point de presse organisé au musée Cirta.


Il s'agit, a-t-il souligné, d'un "recueil reprenant avec un luxe de détails une étude réalisée par l'auteure entre 1973 et 1983 sur les maisons de la médina de Constantine et leurs décors architecturaux, aidée en cela par ses élèves de l'annexe de l'école des beaux-arts, passionnés par les richesses que recèle la ville".

L'ouvrage pourrait constituer une référence pour les chercheurs, les enseignants, les étudiants et même le profane, a encore affirmé M. Karaali, ajoutant que le but poursuivi par l'édition de ce livre témoignage est de "sensibiliser le lecteur sur les chefs-d'ouvre oubliés ou méconnus de la cité du Vieux Rocher".

Terreur sur les ponts
Nabil Fercha

Edilivre (Achat en ligne)
28 août 2013
82 pages

Une vague d'enlèvements d'enfants précipite la ville de Constantine dans une atmosphère d'horreur et de panique. Tout le monde est devenu suspect. Dans cette ambiance funeste, Karim essaye de survivre tant bien que mal. Ses amis venus d'horizons différents l'accompagnent dans ses peurs et ses malheurs. Il pourra compter sur la bienveillance de l'inspecteur Ammar qui essaye de percer les mystères de cette affaire aux relents historiques. Au rythme des drames et des joies, des destins se croisent et d'autres s'éloignent dans cette quête de la vérité.


Mokrane, Djinn boiteux
Tome I
Mouloud Behiche

Edilivre (achat en ligne)
14 novembre 2013
174 pages

Anecdotique, picaresque, drôle et émouvant, ce roman est aussi autobiographique : histoire vécue à Constantine, entre les années 1930 et 1962, par un jeune kabyle. Il relate l'odieuse médecine pratiquée sur ce berbère, par des rebouteux musulmans. L'enfant subira la brûlure de sa chair avec une faucille chauffée à blanc. Le but de ce fétichisme était de débouter le diable, qui occupait la hanche de ce garçon : prénommé Mokrane.
Une rougeole le rendra aussi borgne, avec un strabisme divergeant. [...]

Mouloud Behiche est Kabyle, des Bibans, Algérie, né en 1939 à Constantine.


Jacob, Jacob
Valérie Zenatti

PRIX DU LIVRE INTER 2015

Edition de l'Olivier
21 août 2014
170 pages

Découvrir les premières pages.

Juin 1944. Jacob est encore quasiment un adolescent quand il est enrôlé pour intégrer l'armée de Libération de la métropole. Il quitte alors le giron modeste et chaleureux de sa famille juive de Constantine. Pendant qu'il fait l'épreuve de la boue, du feu, de la peur et puis bientôt du froid de l'Est de la France, sa famille suit les nouvelles avec passion et appréhension à la radio.
De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l'accélération de l'Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

Le départ d'un fils prodigue malgré lui est l'occasion pour Valérie Zenatti de décrire avec infiniment de finesse, de tendresse et de nostalgie, une famille juive modeste inscrite dans le cocon d'une Algérie relativement à l'abri des soubresauts du 20ème siècle et sur le point de basculer, elle aussi, parce que Jacob, c'est un peu Job. Une chronique émouvante d'un âge d'or mythique et d'un monde d'avant-hier regretté.


El Hadj Ahmed Ben Mohamed Chérif, dernier Bey de Constantine (1784-1850)
A l'initiative du Musée public national des arts et expressions culturelles traditionnelles.

Octobre 2014
198 pages


Cet ouvrage tout en couleurs, luxueusement relié, parsemé de photographies du somptueux palais où vécut le dernier des Beys constantinois, se veut "une contribution du musée pour valoriser davantage les composantes culturelles de la nation, vulgariser l’accès à notre riche patrimoine et sauvegarder la mémoire collective nationale pour les générations futures", a indiqué la co-auteure de ce livre, avec le collectif du musée, Chadia Khalfallah.

L’ouvrage est en grand format, aéré et facile à lire. Les textes, en langue nationale, sont inspirés d’écrits, d’études et de recherches académiques sur l’histoire de la résistance populaire algérienne et de ses symboles, ainsi que des archives sur la vie et l’oeuvre d’Ahmed Bey.

Le lecteur pourra notamment apprécier les photographies des différentes ailes du palais, ses jardins, ses patios, sa magnifique polychromie et découvrir plusieurs manuscrits datant du 19ème siècle, ainsi que d’antiques pièces de monnaie.


Les clés retrouvées
Une enfance juive à Constantine
Benjamin Stora

Editeur Stock
18 mars 2015

152 pages - 135X215

Lorsque la mère de Benjamin Stora est décédée en 2000, il a découvert, au fond du tiroir de sa table de nuit, les clés de leur appartement de Constantine, quitté en 1962. Ces clés retrouvées ouvrent aussi les portes de la mémoire.


Petit-fils d'Algérie
Joël Alessandra

Editeur Casterman
15 avril 2015
Bande dessinée
128 pages

Quand l'Histoire s'entremêle avec l'histoire de famille.
La famille de Joël Alessandra est originaire d'Italie. Au début du XXe siècle, elle a quitté la misère pour l'Eden que représentait l'Algérie, un morceau de la France où tout était à construire. [...]
En 2013, armé de son passeport et d'un visa (et accompagné de l'«indispensable» guide sur place), Joël se rend pour la première fois à Constantine, ville de sa famille. Il est prêt à affronter ses craintes et ses doutes. Ce livre retrace son parcours… semblable à celui de milliers de familles.


Constantine, la mère-cité
Djamel Boussafsaf

Edilivre (Achat en ligne)
17 août 2015
50 pages

« Cité au nom d'empereur, Cité empirique, Cité impérieuse, Cité pierreuse, Cité d'errements, Cité d'errance, Cité-erréphore, Cité errenée, Cité poussée à l'erreur : Constantine, la Cité en pleine crise de confusion (mentale), s'agite, délire, et cherche ses repères spatio-temporels [...] car Constantine, la Cité-diadème, Constantine, la reine au trône de pierre et d'histoire, dépérit et se meurt.» 
Dans un style relevant plus de l'orfèvrerie que de la littérature, manipulant la langue comme l'on manipule un matériau précieux, Djamel Boussafsaf – qui dédie cet ouvrage à tous les amoureux de Constantine - rend un vibrant hommage à sa ville natale, et lance un appel pour que "demain soit le début de la fin de sa dégradation, de sa démagnétisation, de sa déshumanisation".


Terres d'Exils
Bruno Clerc

Editions La Tintaine
octobre 2015
328 pages

Trois regards croisés sur une histoire commune : celui, désabusé, d'Abdel, celui, naïf, d'Édithe, celui, empreint de modernité, de Justine. Au final, une saga familiale historiquement documentée, mais aussi un questionnement et une ode à la vie. 
Mulhouse, Constantine, Alger ou Zimmerbach, les Terres d'exils ont la même saveur douce-amère… 


Un été colonial à Constantine
Abdelkader Jamil Rachi


Editions El-Ibriz
décembre 2015
191 pages

«J’ai vraiment voulu décrire la société coloniale. Je suis resté fidèle aux événements. Tous les gens qui liront mon livre se retrouveront. Je parle aussi de la topographie de la ville», précise t-il. L’auteur, qui n’a jamais voulu être manichéen, a parfaitement mis en exergue la colonisation qui a été une épreuve d’une rare violence pour le peuple algérien.

En somme, Un été colonial à Constantine de Abdelkader Jamil Rachi tend à familiariser le lecteur non seulement avec des personnages, mais également avec des lieux qui n’existent plus, à l’image du Casino de Constantine, ou encore du commissariat central. Un monde foisonnant qui fait ressurgir toute l’époque coloniale avec ses violences et parfois ses aspects positifs.


Souvenirs de Constantine
Guy Ruffino

Editions Muller
janvier 2016
300 pages et 400 illustrations
Disponible à "La Librairie Pied-Noir"

Constantine est, entre autres, le cœur de l'immense et fabuleux territoire du Constantinois, doté de bourgs de caractère, qui nous est conté dans un ouvrage mémoriel, peu commun, illustré de cartes postales et photos fantastiques !


Nom de code : Martin
Tome 1 - Constantine
Fred Duval (Auteur), Stéphane Créty (Dessinateur)

Editions Delcourt
30 mars 2016
Bande dessinée

56 pages


De nos jours à Constantine, en Algérie, Martin, un agent français de la DGSE, doit être bientôt escorté jusqu'à l'aéroport. En attendant, il boit un thé en compagnie d'Ahmed, un ancien officier algérien, qui doit l'accompagner pour son retour. Les deux hommes discutent de leurs souvenirs et de leurs relations avec l'Algérie.
Une histoire d'espionnage, centrée sur la géopolitique contemporaine et les relations franco-algérienne.


Les vents soufflent sur Constantine
Omar Mehsas

Edilivre (Achat en ligne)
11 jullet 2016
114 pages

Un caillou blanc pour la princesse Loundja, qui avait épousé son beau prince. Les cailloux noirs, l'âme sombre d'Ali El Ghoul et le deuil déchirant en souvenir de Salah Bey. La nuance marron clair qu'évoquait le parfum de la Messadna. Le bleu agate de Baba Salem et le vert émeraude de Zohra, qui avait perdu la vie pour le chant d'un oiseau. Le caillou couleur de sable de l'énigmatique Sidi M'Hamed Loghrab et celui gris et rouge qui avait raconté le supplice de Kef Chkara. Ammi Hamou, détenteur d'un savoir ancien, fait découvrir au petit Bilou des récits envoûtants, peuplés de figures fantastiques.
Les Vents soufflent sur Constantine propose aux lecteurs une errance captivante, de la vieille ville jusqu'à Kef Chkara, à travers les légendes et l'histoire de la citadelle millénaire.


Constantine - Coutumes et traditions
Mansouria Mederreg Belkherroubi

Éditions El-Kalima
août 2016
235 pages

Au-delà du rappel historique et culturel que l'auteure a jugé utile d'apporter, ce livre est une véritable déclaration d'amour au “rocher”, un plaidoyer pour la préservation de ses traditions et coutumes ancestrales.
Ce livre renseigne les lecteurs sur la richesse patrimoniale de cette ville, en sus d'une multitude de photos soigneusement choisies qui plonge le lecteur au cœur des grandes cérémonies des familles constantinoises.


Dar El Qallal : un parcours constantinois
Abdelkrim Badjadja

Amazon
12 novembre 2016
226 pages

Dar El Qallal, histoire et légendes d'une maison traditionnelle de Souika.
Je suis né à « Dar El Qallal », ainsi que mes cinq frères et sœurs, dans la même chambre. Notre père avait vécu dans cette maison près d'un demi-siècle, de 1910 à 1959. « Dar El Qallal » c'est l'histoire de ma maison natale à Constantine, des légendes qu'elle avait suscitées, et c'est aussi mon histoire enfant et adolescent.


Constantine l'exil et la guerre
Nora Sari

Casbah Editions
mars 2017
Nouvelles (72)

520 pages

A travers ces récits, sont développés l'histoire d'une adolescente et de sa famille arrachées à leurs villes natales, Cherchell et Alger, pour s'installer, une décennie durant, à Constantine, où le père de famille, enseignant, fut muté de 1953 à 1963.
Ces années d'exil et de braise seront marquées par  la découverte d'une société différente, les affres de la guerre de libération nationale, les liens affectifs et amicaux tissés dans la Ville du Rocher, l'amour de la littérature que la jeune lycéenne continuera de nourrir ces années-là, et qui constitueront pour elle, l'expérience de la vie.

 

Haut de page